Défense de la chirurgie

16/10/2008 - Grève des Chirurgiens

Les tarifs de la Sécurité Sociale sont de tarifs qui ne sont pas au coût du marché. Ils ne permettent pas de rémunèrer la qualité, les investissements, la formation continue, de prendre le temps de vous recevoir. Depuis 16 ans, il n'y a pas eu d'augmentation des tarifs des actes de chirurgie (sauf quelques centimes arrondis au passage à l'euro, ouahhh la chance). Si la consultation des généralistes avait suivi le niveau de remboursement de la chirurgie, vous payeriez la consultation chez lui 4 euros.

Le prix diminue, les charges augmentent. Notre prime d'assurance a été multipliée par 15, sans qu'il y ait eu plus d'accident. L'accepteriez-vous pour votre voiture?

Les remboursements des honoraires des chirurgiens constituent 0,65% des remboursements de la CPAM. Honorée de 1000 à 1500 euros en Allemagne, Italie, Espagne, l'hystérectomie en France n'est remboursée qu'à hauteur de 250 euros, imposant le recours aux Mutuelles. Votre Mutuelle ne paye que les compléments d'honoraires. Certaines ne payent rien. Oû vont vos cotisations? Si une mutuelle vous rembourse la chambre seule mais pas les compléments d'honoraires, elle fait de votre santé un commerce sans payer son juste prix. Elle vous paye l'emballage, pas le contenu...

Les compléments d'honoraire permettent à vos cliniques d'être rentables alors qu'au tarif de la CPAM les hôpitaux sont déficitaires.

Dans 10 ans il n' aura plus qu'un chirurgien sur 2.

Par qui serez-vous opéré demain?

Posez-vous la question, c'est le moment...

Siège social: 27, Boulevard de la République 38200 VIENNE